association_css
Retour aux actualités
generic_plusmoins

Tous en vert !

Mis en ligne le 29/09/2017 

Journée sensorielle 2017

 

 

Le service des jeunes polyhandicapés de l’Institut médico-éducatif Saint-André à Cernay, a organisé sa 12ème journée sensorielle. Rassemblant près de 160 enfants et adultes polyhandicapés, l’objectif de proposer une journée de rentrée pour éveiller les sens a été une nouvelle fois rempli.


Explorer ses sens
Qu’ils soient de l’Institut Saint-André, des autres sites de l’Association Adèle de Glaubitz, mais également d’autres établissements de la région ou de Suisse, les participants ont été invités à agir et interagir dans différents espaces. « L’idée est de les amener à explorer leurs sens par diverses stimulations, de la plus dynamique à la plus reposante » explique Frédéric Peter, Chef de service à l’IME. La vue, l’ouïe, le toucher, le goût, l’odorat, tout le monde connaît ces cinq sens. Riches de leur expérience, les professionnels de l’Institut favorisent aussi la découverte d’autres sensations telles que l’équilibre. Balancer une personne dans un hamac ou la faire tourner sur elle-même va lui permettre de ressentir cet équilibre. De même, la proprioception qui désigne la perception, consciente ou non, du corps en profondeur et dans son entier. Pour une personne toujours assise dans son fauteuil ou engoncée dans une coque, il est important qu’elle puisse ressentir ses jambes quand elle ne peut pas baisser la tête pour les voir ou sentir le bout de ses doigts quand ses mains sont cachées…

Le vert en fil conducteur
Costumes, décorations, accessoires, fanfreluches, luminaires, la couleur verte était partout jusque dans les tenues. Débutée à la ferme de l’institut, la journée sensorielle proposait de nombreux ateliers répartis sur l’ensemble du site jusque dans le hall de la Maison de retraite spécialisée. Les personnes accueillies ont pu écouter un conte animé en musique, goûter et sentir le vert à travers une sélection de plantes, de légumes et autres déclinaisons, s’immerger dans le tunnel sensoriel pour gratter, toucher, palper toutes sortes de textures, ou encore sauter et rebondir sur le trampoline ou dans la structure gonflable de la salle de sport.

Une forte mobilisation
De la part des équipes de l’institut, éducateurs, animateurs, musiciens, encadrants, cuisiniers, jardiniers, techniciens, couturières, mais également grâce à l’implication de partenaires. Les étudiants de 2ème et de 3ème année de l’Institut interrégional de formation en psychomotricité de Mulhouse (IIRFPM) fidèles à cette journée, ont proposé quatre ateliers inédits. L’institut a également pu compter sur deux mamans musiciennes émérites, venues partager leur passion.

 

Cette journée illustre parfaitement un des engagements de l’Association Adèle de Glaubitz qui est de permettre à toute personne de vivre libre, de s’épanouir et de gagner en autonomie, quel que soit son handicap. La journée sensorielle fut une nouvelle fois une réussite marquée par la joie sur le visage des enfants, des adolescents et des adultes présents.