Établissement médico-social, ESAT, EA & formation continue : Association handicap, enfants, adultes & personnes âgées - Adèle de Glaubitz

La musique du bout des doigts

Accueil > Actualités > La musique du bout des doigts
Bao-Pao


Doté d’un nom bizarre et d’une apparence futuriste, le BAO (Baguette Assistée par Ordinateur) - PAO (Puce À l’Oreille du nom de l’association qui l’a créé) est un instrument à cordes laser, relié à un ordinateur. Cet étrange instrument a pu être acquis par les établissements du Site du Neuhof grâce au mécénat de la Fondation Raoul Clainchard.


Jean Schmutz à la fois concepteur et directeur accompagné d’Émilie Mascoli ont formé, durant deux jours, dix professionnels éducatifs, médicaux et paramédicaux du Site du Neuhof. « Il n’est pas nécessaire de connaître le solfège ou d’être musicien pour jouer du BAO-PAO. En effet, la musique est accessible de manière immédiate, ludique et intuitive. C’est un instrument fédérateur qui associe jeux, plaisir et émotions partagées » explique Jean Schmutz.

Dès lors les enfants et les adultes, quel que soit leur handicap, pourront se découvrir musicien. Certains d’entre eux ont d’ailleurs pu expérimenter, en avant-première, le BAO-PAO. Pour les professionnels, l’intérêt est que toute personne peut jouer, même si ses capacités motrices ou cognitives ne permettent pas d’utiliser la baguette « magique » coupant l’arc. En effet, la main, le visage, ou encore les pieds peuvent déclencher les sons. L’instrument offre également la possibilité d’adapter des contacteurs, pailles et autres objets qui pourront être mis place en collaboration avec l’ergothérapeute du Site.


Au-delà des différents sons des instruments (violon, guitare, piano…), le BAO-PAO permet d’appréhender les bruits du quotidien (aspirateur, brosse à dents électrique…) ou encore de travailler sur le cri des animaux. Les objectifs d’utilisation du BAO-PAO varient et sont adaptés en fonction du musicien. À la fois éducatifs et pédagogiques, ils peuvent prendre un caractère thérapeutique puisque le musicien devient alors acteur de son jeu.

Tout le monde attend maintenant un concert avec impatience !

Retour haut de page